Articoli / Artisti che conosco

J’ai rencontré Cinzia Pistolesi dans sa maison-atelier sur les collines de Florence, un monde à part, où la paix et le silence règnent et permettent à l’artiste, tous les jours, de sentir et entendre les sentiments, les émotions et les pensées longtemps contrôlées, mais récalcitrantes et prêtes à se manifester avec des peintures exceptionnelles, en forme et contenu.

cinzia-pistolesi-telos-ricerca-2-libertaearte

Elle est douce et tranquille, Cinzia, mais possède en soi des flots aux eaux limpides, écumes vigoureuses qu’avec grand élan la submergent, jaillissent de son cœur et se fondent sur la toile grâce à son talent inné et précoce né à cinq ans par des dessins réalisés avec les yeux d’une intériorité petite mais très spéciale: son interprétation d’un verre de lait posé sur la table, n’était pas un verre de lait ordinaire, mais la projection des sensations que l’objet, à ce moment-là, a suscité chez l’enfant.

L’art de Cinzia Pistolesi ne s’est pas épanouie immédiatement, même si elle a toujours ressenti une irrésistible attraction pour la couleur, pour la beauté en tant qu’harmonie et une étrange agitation intérieure, des «pourquoi» qui la dominaient. Il a fallu de longues années d’étude et de recherche, un parcours à obstacles culminé avec des événements très douloureux, afin que le processus de maturation intérieure et donc artistique de Cinzia subisse une accélération et la conduise à une explosion d’énergie et d’Art qui depuis le 2014 n’a plus cessé.

cinzia-pistolesi-fiori-di-notte-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Fiori di notte – Fleurs de nuit

«Parfois, on dit que pendant la nuit rien ne se passe, au contraire même la nuit la vie existe. “Fleurs de nuit” est la beauté qui vient d’un état d’âme douloureux. Je suis en effet convaincue que ce n’est que par la douleur qu’on apprend, qu’on grandit et mûrit. Les joies, les plaisirs et les satisfactions de la vie sont censées être appréciés, mais seule la souffrance construit une personne”. (Cinzia Pistolesi)

L’art de Cinzia Pistolesi est uniquement elle-même, pure, dévoilée et offerte généreusement, sans influences, contamination ou inspirations extérieures.
«Je découvert ce que déjà je savais faire quand je suis née, rien de plus.”

En général, pour Cinzia Pistolesi le but et la mission de l’art est réussir à faire sentir aux personnes quelque chose dans eux-mêmes qui les appelle, les secoue et les porte à réfléchir.

En particulier, la peintre aspire à faire connaître un monde avec d’autres priorités et d’autres principes, aux sensations inusuelles, étrangères au vacarme et aux normes quotidiennes, mais réelles et à la portée de tous ceux qui acceptent de s’arrêter un instant pour écouter et s’écouter, sensations qui aident à relativiser et qui préludent à la paix et à la sérénité intérieure.

C’est celui-ci le rêve que Cinzia aimerait faire passer de la toile au spectateur, un rêve proposé avec une grande délicatesse mais aussi avec toute la détermination et la force dont elle est capable.

En fait, voir et toucher les peintures de Cinzia signifie vivre une expérience hors de l’ordinaire, sensorielle et émotionnelle;
non seulement grâce à leur expressivité visuelle, aux couleurs vives et marquées ou bien faibles et à peine chuchotées selon l’esprit de l’auteur, mais surtout grâce à leur capacité d’envelopper, cerner, pénétrer et parfois confondre.
Il s’agit d’œuvres magnétiques, intenses qui ne laissent pas indifférent, qui remplissent et enrichissent les spectateurs.

cinzia-pistolesi-le-voci-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Les Voix

cinzia-pistolesi-amniotica-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Amniotique

On pourrait les définir «abstraites», mais ce ne serait pas tout à fait correcte et en tout cas c’est insuffisant car en les observant bien on remarque, entre les nombreux méandres de couleurs et matériaux, l’apparition de figures, de visages, yeux, fleurs et feuilles, à première vue invisibles.

Ils sont là, il est difficile de comprendre comment, ni Cinzia le sait car elle peint dans une sorte d’inconscience et découvre le résultat, avec incrédulité et étonnement, seulement quand le travail est fini.
Elle aussi découvre à chaque fois pour la première fois les images qui peuplent son vaste monde caché, un ensemble de beauté, amour et souffrance.

En peu de temps, la peinture de Cinzia a considérablement évolué; elle a commencé par des tableaux figuratifs représentant des femmes et des grands yeux, pour passer à une abstraction pure et calme, miroir du fluer de courants internes, et arriver enfin aux souffertes représentations actuelles, plus puissantes, qui exigent de la part de l’artiste beaucoup d’énergie, de travail, de force physique et mentale, mais les seules capables de l’apaiser, la calmer et la satisfaire.

cinzia-pistolesi-avalon-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Avalon

cinzia-pistolesi-compassione-2-libertaearte

cinzia-pistolesi-libertaearte

Cinzia Pistolesi, une de ses premières peintures abstraites

cinzia-pistolesi-trasparenze-senza-tempo-libertaearte

Peintures dans l’atelier de Cinzia Pistolesi, parmi lesquelles “Trasparences” et “Intemporel”

cinzia-pistolesi-senza-tempo-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Intemporel

Les techniques et les matériaux utilisés par Cinzia sont des plus variés, en allant de la traditionnelle couleur acrylique avec pinceau ou spatule, aux techniques conçues par elle-même, crées, comme une alchimiste, à l’aide de nombreux essais; elle utilise la craie, la pâte, la chaux, des résines, des émaux et la terre pure des chênes de sa maison, matériaux qu’elle vit jusqu’au fond, elles les sent, les goûte et les respecte profondément car, comme elle dit: «L’essentiel c’est qu’entre l’artiste et son matériel il y ait un dialogue, seulement à cette condition une peinture peut être générée; la possibilité de tenir dans ses mains ces éléments avec lesquels façonner les émotions et les mettre sur une toile est un magique privilège”.

Ainsi, naissent des œuvres qui évoquent les odeurs et les goûts, les mêmes parfums que Cinzia sent, des travaux avec des épaisses couches de plâtre et peinture semblables à des sculptures tridimensionnelles, ou d’incroyables peintures qui paraissent de véritables tapisseries grâce aux originale techniques utilisées.

cinzia-pistolesi-il-fiorire-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Fleurir – acrylique sur toile

cinzia-pistolesi-le-farfalle-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Les Papillons – acrilyque sur toile

“Coquelicots dans la boue” et “Aliénation” réalisés, entre autre avec terre de chêne

cinzia-pistolesi-papaveri-nel-fango-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Coquelicots dans la boue

cinzia-pistolesi-alienazione-libertaearte

Cinzia Pistolesi – Aliénation

Je voudrais rester plus longtemps avec Cinzia, écouter et apprendre de sa peinture, mais notre rencontre tire à sa fin, avec l’espoir qu’il y en a d’autres à l’avenir.

En conclusion, je vais citer une phrase chère à Cinzia, du philosophe et psychanalyste américain James Hillman:
«L’âme représente les possibilités créatives au sein de notre nature, l’expérience grâce à la spéculation réfléchie, le rêve, l’image et l’imaginaire – ce mode qui reconnaît toutes les réalités principalement comme symboliques ou métaphoriques.”

LeA

www.cinziapistolesi.com


Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *